L’importance de la préparation physique au poker

Prépa-physique-au-poker-

Les joueurs vous diront presque tous la même chose. La concentration est l’attrait primordial au poker, que vous jouiez au Omaho hi-lo ou au Texas Hold’em. Bien au-delà du flair, de la chance si souvent mentionnée et de tous les détails qui peuvent bien entrer en compte dans le déroulement d’une partie de poker.


Et pour être parfaitement concentré sur le long terme, il n’y a pas de secret, il faut être prêt physiquement et mentalement. Pour ça, la préparation physique sur le long terme est importante, voire prépondérante, pour certains joueurs de haut calibre. Concrètement, qu’est-ce qu’une préparation peut vous apporter sur le long terme et que pouvez-vous mettre en œuvre de manière individuelle ?

Comment fonctionne notre corps en jouant au poker ? Grâce à des jeux tels que le poker, la réflexion peut être poussée à son paroxysme et ne laisse aucun répit au cerveau, qui lui, sollicite directement et naturellement le corps. L’éminent Professeur Scott A. Huettel de la prestigieuse université de Duke aux États-Unis a apporté beaucoup de certitudes sur les bienfaits de ce jeu de cartes sur le cerveau. En 2012, lui et son équipe ont publié une étude expliquant précisément certains aspects que peut avoir le poker sur les cerveaux des joueurs. Les affirmations sont passionnantes et poussent indéniablement à jouer à ce jeu, une fois de plus.

Le yoga peut apporter de nombreux bienfaits pour un joueur ou un sportif

Globalement, une zone du cerveau s’avère être particulièrement active lors d’une partie de poker : le carrefour temporo-pariétal. Cela ne vous avance pas ? Le professeur Huettel a placé ses « cobayes » sous une IRM alors qu’ils disputaient une partie. Cette zone s’est révélée être très sollicitée et nous apprend une chose importante. Elle est la zone qui pousse le joueur à bluffer, mais surtout à réfléchir aux comportements des autres joueurs que vous affrontez. Cette zone est responsable des rapports effectués suite aux comportements d’autres humains. Dans la vie comme au poker, elle optimise donc notre prise de décision.

Pour que cette zone située proche des lobes temporal et pariétal, soit parfaitement apte, et en meilleur état de fonctionnement, il faut la reposer.

Optimiser le temps de vos parties

Si vous avez l’habitude de fréquenter des salles de poker virtuelles telles que 888 poker plutôt que des casinos, il est crucial de gérer votre temps devant l’écran. Profitez des pauses programmées durant les parties pour déconnecter brièvement des écrans et donc naturellement de votre téléphone. En reposant, même très rapidement vos yeux, vous serez capables de regagner en lucidité et permettre à votre cerveau de se reposer quelques minutes. Votre concentration à la reprise de la partie ne peut en être que bénéfique.

Ceci est valable même si ne vous jouez pas en ligne, mais bien à une table de casino plus traditionnelle. Il est prouvé que fatigué, nous sommes parfois plus créatifs. Mais l’inverse est véridique concernant la concentration. Votre cortex a besoin de repos et pour le bien de votre partie, profitez de chaque temps faible pour vous détendre différemment que devant un écran.

Dans un autre sens, il est nécessaire de se fixer des limites. Et nous ne parlons pas d’un point de vue financier ici, mais bien d’un point de vue physique. Fixez-vous un nombre d’heures précis de jeu par jour, par semaine ou consécutivement et surtout, n’y dérogez pas. En vous préparant à jouer deux heures au poker en ligne, votre corps et votre cerveau seront prêts et pourront exploiter leurs pleines capacités durant ce laps de temps défini.

Travaillez cette concentration visuelle

Nous n’allons pas vous faire suivre un entraînement digne d’un pilote de Formule 1, dont l’acuité visuelle est des plus impressionnantes. Mais quelques exercices pouvant sembler insignifiants pourraient vous permettre de travailler votre vision afin d’indirectement augmenter votre capacité de concentration.

Avec un côté très ludique, faites quelques parties de Memory, le fameux jeu auquel vous avez forcément joué étant petit, avec vos grands-parents ou vos frères et sœurs. Vous pourrez en trouver des dizaines sur internet. La recherche et la mémoire seront naturellement travaillées lorsque vous tenterez de relever deux cartes identiques.

Si vous devez attendre quelque part et que vous n’avez pas grand-chose à faire, il existe une autre manière de mettre son temps à profit de vos futures parties. Prenez un magazine, un journal, ouvrez un article sur votre téléphone et comptez les mots. Cette méthode peut paraître désuète, mais essayez avec cet article, vous comprendrez vite que votre capacité à rester concentré peut être troublée par des pensées externes. Au boulot !

Votre corps doit être prêt

Au poker, une alimentation équilibrée est optimale pour réussir

L’intensité de certaines parties est telle que votre corps peut subir par moments, une tension importante. Pour supporter au mieux cette nervosité, votre alimentation et votre condition physique joueront un rôle important. Oui, vos décisions seront les meilleures au long terme, uniquement si vous respectez ces bases.

Beaucoup considèrent le poker comme un sport et cela ne défie aucune logique : pour devenir le meilleur, il faut s’entraîner, progresser et s’adonner à certaines strictes concessions.

Des nuits réparatrices de minimum 7h, une alimentation saine, une consommation d’alcool très faible et celle de tabac négative, vous apporteront beaucoup de choses. Le sport plus « traditionnel » doit aussi être un de vos alliés. Faire un jogging ou une partie de tennis avec un ami augmentera sensiblement votre taux d’endorphine, l’hormone du bonheur comme on l’appelle souvent. Mais au-delà du bonheur, elle apporte une résistance à la douleur importante et plus vos cellules sécrèteront de l’endorphine, plus votre corps sera prêt aux longs et teigneux combats que vous subissez dans certaines parties.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire…