Comment devenir meilleur au poker efficacement et rapidement ?

L'article te plaît ?
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

Comment progresser efficacemente et rapidement au poker

C’est une question vague et c’est pourquoi, j’y réponds de manière globale.

En gros il y a deux méthodes pour s’améliorer techniquement.

Méthode A : GTO puis dérivation exploitante (gros calculs d’EV + logiciels complexes)

L’approche purement matheuse : on détermine les stratégies en partant du GTO pour le jeu preflop et le jeu postflop. Et on calcule l’EV de ces stratégies GTO.

Ensuite, on cherche des stratégies plus rentables que celles proposées par GTO. Il faudra alors recalculer les EV à chaque fois.

Pour savoir si tu as bien joué ou pas sur chaque spot, il faut calculer l’EV de chacune des lines et moves.

Pour déterminer les ranges preflop, tu peux partir d’une analyse GTO mais tu te rendras bien vite compte qu’elles sont inadaptées à la réalité du field. Il faudra alors élargir et restreindre ces ranges

GTO en fonction de la stratégie globale constatée sur le terrain.

Il y a une façon alternative de procéder pour gagner en temps et en efficacité.

Cette méthode est très chronophage et assez complexe. Le temps d’avoir fait le tour et les sng jackpot auront peut être déjà disparu… Pas le temps de convertir le savoir en money… Dommage.

D’autant plus que d’autres l’auront déjà fait avant toi.

Méthode B : Retour d’expérience des meilleurs + utilisation de “petits” logiciels + “petits” calculs d’EV

C’est l’approche empirique, basée sur ta propre expérience ou celle des autres (amis grinders, coachs).

Cette méthode consiste à faire confiance et à dire “amen” aux préconisations de ceux auprès de qui tu vas demander conseil (que ce soit ami grinder ou coach).

Mais en utilisant malgré tout quelques logiciels efficaces et moins complexes que les solvers et en sachant faire des petits calculs d’EV basiques.

Cette approche empirique basée sur l’expérience des meilleurs consiste à :

1) Détecter les leaks sur la base de conseils de coachs ou d’amis grindeurs. Le HUD te permet de savoir là où ça ne va pas. Alors on va me dire : “Oui mais comment tu sais si cette stat est bonne ou pas ?”

C’est le retour d”expérience mon ami… Jouer des dizaines de milliers de tournoi a validé la rentabilité de telle ou telle stratégie. Et pour les plus récalcitrants, un rapide calcul d’EV permet de le valider aussi.

A moins que tu veuilles recalculer par toi même les stratégies preflop GTO (voir méthode A et good luck) et en déduire les stratégies exploitantes… Il faut écouter ce que disent les joueurs qui ont plus d’expérience que toi et prendre acte que tel ou tel pourcentage est ok ou pas.

2) Parmi les leaks détectés : tu choisis d’abord celui qui est le plus récurrent. Celui qui va se répéter le plus souvent. Et tu filtres le spot correspondant.

3) Revoir les mains du spot en question avec un joueur qui sait mieux jouer que toi ce spot (grinder ou coach). Et voir ce que tu fais de différents par rapport à lui.

4) Ecouter comment il argumente ses décisions et prendre note de son schéma de pensée.

Je sais qu’il est frustrant de se dire : mais bon sang, n’y a-t-il pas une méthode pour bosser tout seul comme un grand mon jeu pour résoudre la plupart des problématiques ?

En fait, c’est comme aprendre à conduire ou à skier. Vous avez déjà vu une notice complète qui explique tout de A à Z pour apprendre à conduire parfaitement ?

Si ça existait vraiment, les moniteurs seraient au chômage depuis bien longtemps.

Alors je sais que certains ont besoin d’une méthode bien encadrées de A à Z, ça les rassure dans leur progression.

Le schéma de base pour progresser par la méthode B est basé sur la boucle de rétroaction :

Boucle rétroactive méthode progresser poker

La méthode A (théorie) et la méthode B (expérience) s’auto-valident

Avec les années, on a pu valider certaines certitudes sur ce format (et même au poker en général) par le simple fait que : les joueurs employant la méthode A ont pu valider les stratégies des joueurs de la méthode B et vice-versa.

Le monde de la théorie a validé le monde de la pratique et inversement.

Alors, maintenant, c’est à chacun de nous de choisir sa façon d’avancer :

  • Par la méthode A : si tu es courageux et matheux et que tu as l’âme de vouloir “réinventer la roue”. Et qu’en même temps, gagner de l’argent au poker n’est pas ta priorité et que c’est plus un challenge intellectuel alors tu peux prendre la méthode A. Par contre, je te conseille d’écrire un livre pour transmettre les conclusions de tes travaux comme un certain Janda l’a fait quelques années auparavant. Histoire de rentabiliser tout le temps passé (quand même !).
  • Par la méthode B : si tu vises plutôt l’efficacité, que tu veux générer des gains le plus rapidement possible et que tu peux te permettre d’investir (coaching, hand chart), alors la méthode B est pour toi.

Bien évidemment, rien n’empêche de mixer méthode A et méthode B. Mais pour garder un certain gage d’efficacité (20% de méthode A et 80% de méthode B).

Pourquoi 90% des joueurs sont perdants ou au mieux break-even

C’est la catégorie des joueurs qui restent bloqués pendant des mois et des années.

Parce qu’ils veulent avoir des résultats rapidement et sans dépenser un seul centime… A moins d’avoir un ami grinder très bon, qui vous coache gratos et qui vous donne tout son temps libre…

Il n’y a aucune chance de réussir…

Je prends l’exemple de Timi (personnage fictif) qui me dit :

“Je veux des résultats rapidement et efficacement (méthode B donc) mais je ne veux pas payer / je n’ai pas l’argent pour les gens qui vont passer du temps à me faire profiter de leur retour d’expérience”.

J’ai alors répondu à Timi : “Ca n’a pas de sens puisque la méthode B consiste justement à ce que quelqu’un te transmette son savoir en échange d’un investissement financier de ta part. Oriente toi vers la méthode A dans ce cas et trouve par toi-même les meilleurs stratégies”.

Timi me répond alors : “Oui, mais les maths j’aime pas trop ça et puis j’ai envie d’avoir des résultats tout de suite”.

Je réponds alors à Timi : “Désolé, mais tu es dans l’impasse. Il faut rester cohérent et regarder la vérité en face. Tu passes ton temps à naviguer de site en site à la recherche de contenus gratuits. Mais tu n’as que des bribes de stratégies (elles sont gratuites donc non complètes) que tu ne peux pas mettre en application”.

C’est comme vouloir faire finir un puzzle avec des pièces (gratuites) venant de plusieurs puzzles différents (sites de poker ou coachs différents).

Tu n’arriveras nul part. Et c’est exactement ce qu’il se passe.

Soit on assume le fait de ne pas avoir d’argent à investir et on se retrousse les manches avec la méthode A (je vous rassure, c’est quasiment mission impossible en partant de zéro et il faut avoir une grande détermination) soit vous prenez la méthode B qu’ont suivi 80% des joueurs gagnants.

Et autre conseil universel : quelle que soit la méthode choisie, ne t’entraine jamais seul.


L'article te plaît ?
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coaching offert
Coaching offert
Perdu !
Coaching offert
Coaching offert
Presque...
Coaching offert
Coaching offert
Dommage
Coaching offert
Coaching offert
Pas de chance !
SPIN et WIN 1 heure de coaching !
Entre ton email pour tenter de gagner 1 heure de coaching avec moi (Expresso, Spin&Go, Twister, Jaqkpot).
  • Règles du jeu :
 
  • 1 tentative par personne
 
  • Un Email valide est nécessaire sinon l'offre ne sera pas valable
 
  • Je hais les spams. Ton  adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En participant à ce jeu, tu acceptes de recevoir des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour t'aider à devenir gagnant et/ou améliorer tes résultats. Tu pourras te désabonner à tout instant.