Stratégie SB HU

Comment crush en SB HU - sng jackpot

Mais comment crush en Small Blind Heads Up ? Comment font-ils pour générer autant de chip EV ? C’est à ces questions que je vais aujourd’hui tenter de répondre au travers d’une étude de cas.

Alors, prêt ? C’est parti !

Répartition du chip EV par move en Small Blind Heads Up

Je me suis amusé à programmer les courbes en fonction des moves en SB. J’ai alors fait appel à Riri, Fifi et Loulou. Oui, je sais c’est très original !

J’ai alors découpé leurs courbes de Cev en SB HU en fonction des fold, des limp et des open raise.

Courbe Chip EV par Move - Fifi - sng jackpot

Courbe Chip EV par Move – Fifi – sng jackpot

Courbe Chip EV par Move - Riri - sng jackpot

Courbe Chip EV par Move – Riri – sng jackpot

Courbe Chip EV par Move - Loulou - sng jackpot

Courbe Chip EV par Move – Loulou – sng jackpot

Et voici les extraits des HUD Eagle de chacun d’eux :

HUD Eagle - HU SB - Fifi - sng jackpot

HUD Eagle – HU SB – Fifi – sng jackpot

HUD Eagle - HU SB - Riri - sng jackpot

HUD Eagle – HU SB – Riri – sng jackpot

HUD Eagle - HU SB - Loulou - sng jackpot

HUD Eagle – HU SB – Loulou – sng jackpot

Voici les résultats comparatifs :

Comparatif Chip EV HU SB - sng jackpot

Comparatif Chip EV HU SB – sng jackpot

Alors oui, encore une fois, je sais bien qu’un échantillon de 1300 parties n’est pas suffisant, mais le but est de donner une orientation à cette réflexion. Malgré tout, on peut déjà tirer plusieurs leçons.

Le fold qui t’empêche de crush en Small Blind Heads Up

Le premier responsable de tes pertes en HU vient du fold ! Et ça se voit quelque soit le profil de joueur.

Prenons le HUD de Fifi qui joue seulement 67% de ses combos. Folder 33% de ses combos, fait perdre à Fifi 44.6 Cev / sng ! Soit plus du double de ce que peuvent perdre Riri et Loulou qui eux, ont un VPIP plus raisonnable proche de 90%.

Faudrait-il alors jouer toutes nos mains ? Je pense que oui, ça peut tout à fait le faire ! Si folder 10% des combos fait perdre 18 Cev / sng alors je préfère volontiers limper ou open raise ! Si tu ne peux pas open raise ta main car trop faible alors limpe là au moins.

Voilà pourquoi j’adore étudier le field plutôt que de me perdre dans des logiciels coûteux et complexes. Le field est encore trop faible en sng jackpot pour utiliser des machines de guerre. Alors exploite sans plus tarder le field en passant à l’action avant qu’il ne soit trop tard ! Je te donne ici des pistes pour augmenter ton Chip EV en SB HU.

Reste aussi raisonnable : ne joue pas 100% de tes mains contre des joueurs qui vont raise systématiquement tes limps ou tes 3 Bet. Fais attention à la dynamique. Mais crois-moi, 80% à 95% du field n’est pas suffisamment agressif hors de position en Heads Up. Alors fonce, augmente ta BR rapidement et réserve les longues heures sur Piosolver quand tu joueras en 50 et plus.

Le limp pour limiter la casse

Le limp contribue malgré tout à crush en Small Blind Heads Up. En voici les raisons :

  • ça évite de donner des jetons gratuitement (fold) à votre adversaire.
  • si on est break even en limpant, on sera déjà assez content. Je préfère troquer un Cev négatif en foldant contre un limp au minimum break even.
  • le limp peut générer un chip EV positif à condition d’être suffisamment agressif (nous verrons ça dans un prochain article mais tu peux déjà consulter celui-ci en attendant).
  • nous permet de mixer nos mains faibles avec des traps contre les vilains agressifs.
  • jouer plus de mains spéculatives postflop quand le stack effectif devient petit.

Et bien d’autres raisons… Mais avant tout il faut retenir qu’il vaut mieux limper que folder.

Je t’invite à vérifier que ton limp est positif en HU SB comme c’est le cas pour Fifi et Loulou. Si tel n’est pas le cas, il faudra alors travailler ces spots pour crush en Small Blind Heads Up.

L’open raise et l’open push : les moves super rentables

C’est sans surprise que nous retrouvons l’open raise en tant que move ultra rentable. Je précise que dans la courbe d’open raise j’ai inclus l’open push également. Ce n’est pas pour rien que l’on répète depuis des lustres qu’il faut être agressif au poker !

80% du field ne sait pas s’adapter et joue trop nit. Le taux de fold to open raise est en moyenne de 35% et plus. Profite-en ! Tu peux prendre les blinds gratuitement sans même jouer un flop !

Avec plus de 16bb, je n’hésiterais pas à open raise au moins 40% de ma range. Et avec moins 12bb, privilégier le push (si tu n’as pas vraiment d’edge postflop contre vilain) sinon limp (si tu en as pour aller chercher plus de value postflop).

Tu veux comparer et vérifier tes résultats ?

En gros, le Cev / sng que je recommande d’avoir pour crush en Small Blind Heads Up est d’environ 30. Si tu as -20 Cev / sng en fold, +10 Cev / sng en limp et +40 Cev / sng en open raise alors tout va bien pour toi ! Sinon, il va falloir bosser les spots en question 😉

Ecris-moi juste en dessous dans les commentaires tes questions ! Je te répondrai dans la foulée !

Pack complet courbes EV par position - sng jackpot

 

Salut à tous ! Aujourd’hui je vais faire une vidéo de démonstration. En fait, on va parler de fold équité dans les pots limpés. Ce qu’on cherche à savoir ici, c’est de connaitre la fold équité sur les différents flops. Ici je vais vous montrer, au travers d’exemples, quels taux de fold équité (FE)  on peut obtenir quand on limp Cbet complètement en pur bluff.

Comment étudier sa fold équité au flop dans les pots limpés ?

Donc c’est parti !

Je vous ai mis une range de check back preflop standard : en fait j’ai considéré que vilain raise over limp (ROL) 29% du temps. C’est plutôt une range qui correspond à celle des fishs et des joueurs médiocres. Donc comme on peut le voir ici, vilain ROL A7o+ et A2s en push ou en sizé. J’ai bien sur enlevé de la range de check back preflop les pocket paires et les broadways et quelques combos de 8x.

Alors le but est d’étudier une cinquantaine de flops. On ne va pas faire compliqué. Le but c’est de comprendre sur quel board on a de la fold équité pure. Pour un petit rappel, dans les pots limpés au flop on a 2 big blinds. Quand on mise mi pot en pur bluff, il suffit que notre bluff passe au moins une fois sur 3 pour qu’il soit rentable. C’est pour ça que j’ai écris « Cbet mi pot en pur bluff si FE > 33% ». Le but est de trouver sur quel board on a plus de 33% de fold équité.

Donc on va tout de suite faire l’exercice. Je vous conseille de le faire à la maison parce que ça va vous permettre de mieux comprendre ce qui se passe derrière.

Sur le flop KTT dans un pot limpé on devrait cbet en bluff 100% du temps parce qu’on a énormément de fold équité. Ici on devine assez facilement que si je mets le board KTT dans Flopzilla on retrouvera le même résultat.

Quand je dis « Air » j’entends par là,  la range qui ne contient ni top paire, ni A high. En effet, je pense que les vilains vont au moins call ces mains là au moins une fois au flop. Je vais aussi enlever les gutshots (GS) qui sont défendus, en général, au flop. Du coup on se retrouve avec 23.3% de mains qui seront défendues donc ici ça nous fait une fold équité de 100-23.3 soit 76.7%. Ici, je rappelle que vilain défend A high, les GS et les top paires et mieux. On a vraiment une fold équité énorme. C’était juste pour vous faire la démonstration que sur les flops secs on peu Cbet en pur bluff.

Maintenant je vais prendre un board un peu plus drawy comme sur KQ2. Ici on a 39.1% de mains que vilain va défendre et donc si je fais : 100-39.1%, on obtient 60.9% de fold équité pure. On est encore une fois très haut dans le pourcentage de fold équité.

Maintenant je vais prendre un board un peu plus drawy comme K63 par exemple. Sur ce flop, j’obtiens 49.6% de mains défendues. Donc là ça commence déjà à faire. On a 50,4% de fold équité. On baisse déjà en terme de fold équité. Ca s’explique parce que vilain a, dans sa range de check back preflop, beaucoup de 6x et de 3x. Contrairement à un board KTT, vilain n’a quasiment pas de Kx ni de Tx. Ici, sur KQ2, on avait un peu moins de FE parce que vilain avait des 2x dans sa range. Donc sur K63, forcément, il va y avoir tous les 3x sauf A3 et beaucoup de 6x qui vont call notre Cbet en bluff. C’est pour ça que la fold équité baisse.

Je ne vais pas refaire la manip pour tous les flops mais je vais prendre A42 rainbow. On obtient seulement 38.8% de fold équité. On pourrait se dire que c’est un board A high et je peux cbet en bluff tout le temps. oui mais là on n’a que 38.8% de fold équité directe. Parce qu’on a beaucoup de GS avec tous les 5x et mes 3x. Il aussi beaucoup de 4x et de 2x. On va forcément avoir moins de FE.

Je vous invite vraiment à faire ce travail chez vous à la maison. Mais pour ma part, j’ai déjà fait tout le travail à la maison.

Quels sont donc les pires boards pour Cbet en bluff dans un pot limpé ?

On se rend compte que tous les boards qui contiennent beaucoup de GS et de cartes basses comme 643, 865, 874, 432, 523, T76, etc. sont très connectés. Avec seulement un ou deux gaps, ce sont des flops qui sont très mauvais pour Cbet en bluff. Avec moins de 20% de fold équité !

Pour 975, il y a aussi beaucoup de draws et des 3ème paires sans oublié des middle paires. Donc c’est très mauvais pour Cbet en bluff. On ne peut pas non plus beaucoup bluffer sur QT9, QJT, 962, T64 ou 953. Ca devient encore un peu trop border line !

Dès qu’on a beaucoup moins de GS, on commence à avoir de la fold équité. Les flops J82, Q42, T52, Q73, 932 et 732 sont de très bons exemples.

Il y a des boards plus intéressants encore.  On monte d’un cran avec les boards doublés comme 677, 544. C’est assez intéressant de voir qu’on a beaucoup de fold équité.

Sur A93, il n’y a plus de GS mais il reste encore des K high, beaucoup de 3x, un peu moins de 8x maus beaucoup moins de Ax. Donc finalement on a plus de fold équité comme sur Q83 ou K63. Avec ces boards, on rentre dans la catégorie des flops qui n’ont pas de GS. Juste K high, A high et des paires moyennes ou faibles. C’est tout. 

Et voici les boards avec une fold équité énorme comme 233 ou J88. On voit encore des boards doublés. Sans oublié des flops avec deux cartes hautes et une carte basse comme AQ5, KJ4, KQ2, AJ6, AK3, A66 et KK7.

Pour résumer

  • On a plus de fold équité sur les boards avec deux cartes hautes et une carte basse. Ce sont des boards très secs où il n’y a pas de straight draw ni de gutshot.
  • Ensuite on a moins de fold équité sur des boards avec 2 cartes moyennes et une carte haute, du style K97 ou KT8.
  • On va aussi peu Cbet en bluff sur des boards avec une carte haute et deux cartes basses. A faire avec parcimonie.
  • Enfin, les boards bas et connectés sont les pires pour Cbet en bluff.

Je répète que cette étude est faite sur des boards rainbow mais on peut faire le même exercice sur les boards avec des flush draw (bicolores) et les boards monocolores.

J’espère que ça vous a un peu éclairé. Si vous voulez aller plus loin dans une prochaine vidéo, dites mois le. Si ça vous a inspiré et que vous voulez le refaire à la maison, faites le.

On peut aussi ajouter différentes catégories pour aller plus loin en ajoutant une colonne contenant toutes les top paires et plus. Par exemple, une colonne Top paire +. C’est en général la partie de la range qui va payer un 3 barrel. Ça vous permettra de savoir à quelle fréquence votre adversaire payera un 3 barrel dans les pots limpés en heads up.

J’espère que vous avez dorénavant une vision un peu plus claire des boards sur lesquels il faut Cbet en bluff.

Si vous voulez aller plus loin avec ce type d’exercice, on pourra travailler ensemble sans problèmes et je vous retrouve bientôt pour une prochaine vidéo technique !

Pour aller plus loin

Découvre mes 19 secrets pour devenir gagnant sur le format le plus rentable du moment : les sng jackpot.

Stratégie SB HU preflop sng jaqkpot

Quelle stratégie Heads Up faut-il adopter en sng jackpot ?

Salut et bienvenue à toi dans ce nouvel article consacré à la stratégie preflop small blind en heads up pour le format des sit and go jackpot.

Généralités sur la stratégie SB HU preflop :

  • En HU notre but est de voler les blinds

  • VPIP optimal > 80%

  • Si vilain défend moins d’une fois sur deux alors on peut open raise anytwo (en théorie)

  • En général, le field ne 3B pas assez et ne défend pas suffisamment face aux open raise

  • Nous allons donc profiter de ce leak et concentrer notre stratégie en position sur de l’open raise

  • Contre les joueurs réguliers, nous avons une stratégie mixte entre l’open raise et le limp

  • Contre les fishs nous allons open raise le top range et limp le bottom range (d’ailleurs on ne craint pas grand-chose quand on limp parce qu’ils ne raise over limp que très peu)

Stratégie deep stack vs fishs (> 16bb) :

Maintenant je vais t’expliquer comment sont construites les ranges preflop en small blind. La stratégie est très exploitante et très agressive. Il n’y a aucune raison de ne pas abuser de l’open raise face à un field qui fold de beaucoup. On va donc s’orienter vers une stratégie qui open raise beaucoup puisque comme je l’ai dit précédemment le but est de voler les blinds.

Contre un joueur récréatif il faut vraiment jouer de manière exploitante et ensuite s’adapter s’il change de stratégie au cours du heads up.

On va donc limper la bottom range puisqu’en général, un fish raise over limp très peu. Simple n’est-ce pas ?

On va alors open shove les petites pocket paire parce qu’elles sont trop mauvaises pour être open raise et jouées postflop. On ne peut pas non plus les limp pour trap puisque la metagame fait que ça ne raise over limp que très peu. Du coup on ne pourra que très rarement les limp shove.

Concernant l’open raise face à un 3Bet all–in, il est inutile de défendre trop parce que non seulement les vilains ont l’habitude de 3Bet très peu avec une range très forte, mais aussi parce qu’on a un edge futur sur notre adversaire. On part du principe que l’on est meilleur que le field global donc il est inutile de prendre de la variance dans des coûts à expected value (EV) marginale.

Stratégie deep stack vs regs (> 16bb) :

Concernant la range preflop contre un reg ou contre un joueur correct, notre stratégie change. On devra opter pour une range plus équilibrée.

Ici, j’ai mis des combos de AsX en limp tout simplement pour protéger ma range de limp. En effet, quand je limp, ma range perçue ne contient pas de AsX à cette profondeur de stack. Ce qui me donne de la cote implicite postflop : par exemple sur un board AXX, si je 3 barrel vilain risque de me hero call pensant alors que ma range est capée.

Concernant les AsX avec un kicker moyen comme A8s, on peut payer un 3Bet no all–in, ce qui va nous aider à renforcer la range d’open raise – call : en effet on a beaucoup d’open raise fold ou d’open raise 4Bet mais trop peu d’open raise – call. Ce qui est bien, c’est que ce sont des combos qui dominent les combos d’AsX moins bien kickés de vilain comme A4 par exemple. En effet, le reg moyen ne va pas 3Bet avec A4.

Face à un joueur régulier on se doit de renforcer notre range de limp. Du coup j’ai choisi d’intégrer des mains comme ATs. Cela permet d’être moins exploitable face aux raise over limp shove. De plus ce sont des combos qui ne bloquent pas la range de raise over limp en bluff comme 76s par exemple. Cela ne bloque pas non plus, la range de raise over limp en value avec les broadways comme KQs.

L’autre avantage est qu’on domine la range de check back preflop de vilain composée de T8s par exemple.

Pourquoi allons-nous limp call un raise over limp shove avec QJs ou bien JTs ? Parce qu’un joueur sérieux a dans sa range de raise over limp shove des AsX avec de petits kickers mais aussi des pocket paires. QJs peut parfaitement payer face à cette range même avec 20 big blinds.

Pour les combos du type J8s ou bien J9s, il suffit de faire une stratégie mixte : par exemple on peut limp J9s 70 % du temps et l’open raise 30 % du temps.

Stratégie middle stack (16-12bb) :

Dans cette phase du heads up, nous allons continuer à exploiter les leaks du field général.

Mais parlons maintenant de l’évolution des ranges en fonction du stack effectif. Au plus le stack effectif est petit, au plus la fréquence d’open raise va diminuer ce qui implique plus de limp. Par conséquent, la range de limp va comporter des combos forts pour se protéger face à une éventuelle stratégie exploitante de notre adversaire.

En ce qui concerne les combos comme A8s, on pourra désormais les open raise – call plus souvent face aux 3Bet shove grâce à la meilleure cote pour payer. En effet avec des stacks plus réduits les vilains ont l’habitude de 3Bet shove avec des as mal kickés. Il est aussi intéressant de placer des A8s en limp face à un adversaire qui n’hésitera pas à raise over limp shove avec A2s par exemple.

Il est aussi intéressant de limper QQ quand les stacks se réduisent car ça ne bloque pas les AsX et les KX de la range de raise over limp de notre adversaire.

En général, le field ne 3Bet pas suffisamment. Ce qui nous permet de maintenir un taux de VPIP constant malgré le fait que le stack effectif diminue.

Avec moins de 13 big blinds, face à un joueur régulier nous allons open shove plus de suited connectors car ces combos ont moins d’expected value postflop que face à un joueur récréatif. Concernant les combos comme ATo ou A9o ils ont pour rôle de protéger notre range d’open shove. L’avantage est qu’ils ne bloquent pas les combos de call de vilain comme KQs par exemple. On va aussi réduire notre fréquence d’open raise contre les joueurs réguliers qui savent s’adapter en augmentant leur fréquence de 3Bet. Étant donné que notre range de limp est plus étendu, nous devons la protéger avec des combos d’AsX.

Avec moins de 13 big blinds, face à un fish, j’ai choisi d’open shove plus de AsX, étant donné qu’ils sont capables de payer plus loose que les joueurs sérieux avec des combos dominés comme KX, QXs, etc. Mais ce n’est pas une obligation, car souvenons-nous que notre edge se trouve postflop donc le push ne devrait être que le dernier recours.

Stratégie short stack (12bb et moins) :

J’ai constaté que les joueurs réguliers ne payent pas suffisamment les open shove donc on va plutôt avoir tendance à open shove plus souvent face eux que face aux joueurs récréatifs bourrés de leaks. Attention toutefois : il peut y avoir des joueurs réguliers avec des leaks à exploiter postflop. Dans ce cas, il faudra limiter les open shove et jouer autant que possible postflop. Il est plus facile de suivre une table de call face à un open shove que de jouer un pot hors de position postflop. Gardons en mémoire que l’open shove doit rester le dernier recours d’un heads up !

La stratégie de Nash ne vaut seulement qu’à partir de 6 à 8 Big Blind (sauf contre un joueur nit et passif). Petit rappel : on ne va pas jouer à 100 % Nash avec moins de 8 Big Blind. Par exemple on va limper les premiums plutôt que de les open shove puisque je rappelle que la metagame folde trop souvent face aux open shove et que vilain fera plus d’erreurs postflop dans les pots limpés.

L’importance du game flow et de l’historique court !

Il faut prendre en compte le game flow :

  • quand vilain 3Bet 2 ou 3 fois d’affilée alors il faut renforcer la range d’open raise pour payer. Il faut alors open raise avec moins de mains faibles (en ponctionnant des mains de limp trap pour les passer en open raise par exemple).

  • Il en va de même après que vilain ait raise over limp shove de façon répétée alors il faut renforcer la range de limp call et diminuer la fréquence de limp avec des mains faibles.

Il faut faire attention à l’historique cours est à notre image perçue sur le court terme !

Surout ne t’entête pas à suivre « bêtement » les hand charts sans prendre en considération le profil de ton adversaire : HUD + observation + prise de note = adaptation !

Passe à l’action tout de suite en téléchargeant mes hand charts !

Découvre la stratégie complète en Heads Up Small Blind au travers des 20 hand charts que j’ai préparé pour toi. En bonus tu auras accès au cours en vidéo. Il te suffit de cliquer sur l’image juste en dessous !

Hand Chart Stratégie complète preflop HU SB - SnG Jackpot